Isolation toît

Isoler sa toiture

les mode d'isolation. Isoler sa toiture Isoler son toit est une priorité. Isoler correctement son toit c’est immédiatement près de 40 % d’économies sur sa facture énergétique.
C’est arrêter de déperdre l’énergie produite en hivers et éviter les chaleurs excessives et désagréables de l’été..

Pourquoi ?

  • Pourquoi isoler votre logement ?
  • Isolation : une question de priorités
  • Un crédit d’impôt, c’est possible ?

Isoler sa toiture

Les mode d'isolation. Isolation des combles du sol au plafond, la performance énergétique de votre logement passe d’abord par une bonne isolation ! Priorité de vos travaux de rénovation, elle est la clé du confort et de vos futures économies d’énergie.

Pourquoi isoler votre logement ?
Une mauvaise isolation entraîne des pertes de chaleur plus ou moins importantes. Les chiffres, avancés par l’ADEME, parlent d’eux-mêmes :
- jusqu’à 30 % par les combles et la toiture,
- jusqu’à 25 % par les murs,
- entre 10 et 15 % par les vitres et fenêtres,
- entre 7 et 10 % par les sols.
Isoler, c’est assurer le confort thermique de votre habitat, hiver comme été. Mais cela vous permet aussi d’économiser jusqu’à 80 %* sur votre facture annuelle de chauffage.

Isolation : une question de priorités
Le bilan thermique permet de prioriser les travaux d’isolation. Quand on sait que jusqu’à 30 % de pertes de chaleur sont liées à des combles mal isolés, on comprend qu’ils débutent à cet endroit ! Suit l’isolation des murs, des fenêtres et des sols.

Un crédit d’impôt, c’est possible ?
L’isolation des combles peut vous faire bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 30 % pour l’acquisition et la pose de matériaux isolants. Ils doivent être fournis et posés par un professionnel. Si vous réalisez un bouquet de travaux (de 2 types au moins), vous pouvez bénéficier d’un taux majoré allant jusqu’à 23 %.

Des performances exigées
Un niveau de performances minimum est exigé pour certains travaux de rénovation afin de bénéficier du crédit d’impôt, majoré ou pas. L’isolation des combles doit être réalisée avec des matériaux isolants dont la résistance thermique (R) est suffisante. Les planchers de combles perdus doivent avoir une résistance thermique égale ou supérieure à 7 m².K/W. Quant aux plafonds de combles, leur résistance thermique doit être égale ou supérieure à 6 m².K/W.